L’épilation au laser ou à la lumière pulsée donne-t-elle vraiment des résultats définitifs comme cela est souvent mentionné dans la presse magazine ou sur internet ?

L’épilation vraiment définitive n’existe pas

L'épilation vraiment définitive n'existe pasAu fur et à mesure des séances successives de photo-épilation, on observe clairement que les poils des zones épilées diminuent en nombre et deviennent plus fins et plus clairs. Mais leur élimination totale et définitive est peu probable.

En effet, des follicules pileux restent dormants et certains facteurs peuvent relancer de manière imprévisible la pilosité sur des zones réduites :

  • Facteurs hormonaux : grossesse, ménopause, médicaments, tumeurs surrénaliennes, kystes ovariens,…
  • Facteurs héréditaires
  • Sexe : chez l’homme, la testostérone possède un effet stimulant sur la repousse des poils
  • Age

Il peut aussi exister des poils résistants à toute photo-épilation.

En conséquence, les termes d’épilation “définitive”, “totale” ou “radicale” prêtent à confusion et peuvent entraîner des déceptions chez les personnes qui se font épiler. Les termes épilation “durable”, “semi-définitive” ou “longue durée” sont plus appropriés.

D’ailleurs, aux Etats Unis la grande majorité des photo-épilateurs sont certifiés par la Food & Drug Administration (FDA) comme des appareils d’épilation durable (hair reduction), et non d’épilation définitive (hair removal).

Qu’est-ce qu’une repousse paradoxale de poils ?

Qu'est-ce qu'une repousse paradoxale de poils ?La repousse paradoxale de poils se définit par l’apparition, dans les semaines ou les mois qui suivent une séance, de poils fins et longs sur une zone non épilée, mais proche d’une zone épilée. Il s’agit en fait de la transformation de duvets, parfois invisibles, en poils plus durs.

La repousse paradoxale concerne essentiellement le visage et le cou chez la femme, les épaules et le haut du dos chez l’homme. Elle survient chez 5 % des femmes, essentiellement d’origine méditerranéenne ou moyen-orientale, aux phototypes élevés.

Les principales causes de repousse paradoxale sont liées soit à un trop faible niveau d’énergie délivré par le photo-épilateur, soit à un dérèglement hormonal chez le patient indépendant du traitement.

 

Vous cherchez un médecin pour des épilations laser à Toulouse ? Cliquez sur Epilation laser Toulouse.